PAROLES D'ATELIER

Qu'on se le dise !

Chaque bien culturel est unique
Chaque bien culturel est unique

Chaque bien culturel est unique

Le constat d’état est fait lors du devis, en examinant d’abord la technique d’exécution puis les altérations. Ces observations permettent de distinguer les altérations structurelles des altérations accidentelles et d’établir un diagnostic. De ces altérations, que nous documentons en prenant des photos, une proposition de traitement est formulée, en tenant compte de l’état de conservation de l’œuvre, du budget et du temps nécessaire pour effectuer le travail.
Plusieurs degrés d’intervention sont possibles sur une œuvre, toujours dans le respect de l’intégrité, de la matérialité et de la lecture de cette dernière.
 

Attention fragile
Attention fragile

Attention fragile

Une peinture est un objet fragile ; certains livres et certains cours essaient de faire croire qu’il est possible de s’improviser restaurateur du patrimoine… c’est ainsi que des peintures se retrouvent définitivement usées, en partie effacées et grossièrement repeintes.
En effet, les solvants des huiles ne sont pas les solvants des vernis ni ceux des cires et un solvant sans action sur une œuvre du XVIIème siècle peut sérieusement endommager une œuvre du XIXème siècle. En s’adressant à un professionnel diplômé et expérimenté, vos peintures sont à l’abri des catastrophes !
 

Respectons les formats !
Respectons les formats !

Respectons les formats !

Bien souvent, je fais le triste constat à l’atelier que les tableaux ne sont plus dans leur format d’origine. En effet, pour faire entrer des peintures dans des cadres, pour adapter des peintures à un mur, les formats sont revus, dans le sens d’un agrandissement ou d’une diminution. Ces changements portent atteinte à l’espace voulu par l’artiste et portent préjudice à l’oeuvre.
Mieux vaut une peinture au format d’origine sans encadrement qu’une peinture adaptée !
 

TRAVAUX

Quelques traitements effectués.

RÉFÉRENCES

Lieux d'intervention.

Musées

A Paris, avant de m’installer en région Auvergne Rhône-Alpes :
  • Musée du Louvre, plafond Meunier, refixages d’urgence et étude, Patricia Vergez mandataire.
  • Musée Carnavalet, Cabinet du livre d’or, Florence Delteil mandataire
  • Sénat, Salle du livre d’or, avec Patricia Vergez, nettoyage et restauration du décor.
  • Assemblée Nationale, plafond peint d’Horace Vernet, salle des pas perdus, Florence Delteil, mandataire
  • Réfectoire du musée des Invalides, décor peint de Joseph Parrocel, Madeleine Hanaire, mandataire.


En région Auvergne Rhône-Alpes depuis 2005 :
  • Isère : musée Mainssieux à Voiron, musée saint–Laurent à Grenoble, musée du Monastère de la Grande Chartreuse, musée de Bourgoin-Jallieu, Musée Hébert à La Tronche et Musée de Grenoble,
  • Rhône : musée des Hospices civils de Lyon de Hôtel Dieu, musée de Gadagne.
  • Savoie/Haute Savoie : musée des Beaux-arts et musée Savoisien à Chambéry, musée du Chablais à Thonon les Bains.
  • Drôme : musée des Beaux-Arts de Valence.
  • Ain : musée de Brou, musée traditions et vie de Châtillon sur Chalaronne, musée Jourdan de Saint-Paul-de-Varax, musées départementaux de l’Ain.
  • Puy-de-Dome : Musée d'art Roger Quilliot, Clermont-Ferrand.
  • Autres : Château Borely, Marseille (13), musée de la Renaissance à Ecouen, avec Céline Bonnot-Diconne.

Monuments Historiques

Les monuments protégés au titre des monuments historiques sont inscrits ou classés à l’inventaire. Ce sont les conservateurs des monuments historiques et les conservateurs des antiquités et objets d’art (CAOA) qui assurent le conseil scientifique sur les traitements. Les conservateurs des Monuments Historiques de la région Auvergne Rhône-Alpes sont au nombre de trois, Gilles Soubigou, Sophie Omère et Catherine Guillot se partagent les huit départements de la région Rhône-Alpes et suivent les objets classés tandis que les CAOA assurent le suivi des biens inscrits.
C’est avec cette tutelle scientifique que se décident les traitements des nombreux monuments historiques de la région, en accord avec les communes propriétaires et les paroisses affectataires.


Citons pour exemple quelques monuments dans lesquels je suis intervenue :
  • Cathédrale de saint Jean de Maurienne
  • Cathédrale de Belley
  • Cathedrale de Moûtiers
  • Apothicairerie de Crémieu, plafond peint et deux peintures à l’huile sur toile XVIIè classées
  • Eglise saint Jean Baptiste de Crémieu
  • Basilique saint François de Thonon-les-Bains
  • Prieuré Saint-Martin de Montbonnot-Saint-Martin
  • Centre des Monuments Nationaux, membre d’un groupement dans l’accord cadre en cours
  • Commune de Moidieu, deux peintures classées
  • Ville d’Annecy, plusieurs peintures de chevalet protégées
  • Château de Montplaisant, décor médiéval classé
  • Commune d’Arbusigny, portrait de François de Salle protégé…

Contact

Pour me contacter, merci de remplir le formulaire ci dessous.

Envoyer

* champs obligatoires.

Contact